Revivez le tchat : "Jeunes en situation de handicap : osez l’apprentissage"

Publication : 17 novembre 2022

Jeunes en situation de handicap, employeurs et si vous faisiez le choix de l'apprentissage ? Il existe des dispositifs d’accompagnement, des prestations individualisées pour une insertion réussie. Vous souhaitez en savoir plus sur ces modalités ? Pendant une heure, Véronique Grandemange, du réseau 2APH (Association pour l’apprentissage adapté des personnes handicapées), a répondu en direct à vos questions. Revivez le tchat.

 

 

Le Modérateur : Bonjour et bienvenue sur ce tchat !  Vous êtes en situation de handicap et vous pensez à la voie de l'apprentissage ? Véronique Grandemange, du réseau 2APH (association pour l’apprentissage adapté des personnes handicapées), se tient prête à répondre en direct à vos questions sur les dispositifs et les modalités. Bon tchat ! 

 

Véronique Grandemange : Bonjour à toutes et à tous, bienvenue dans ce tchat. J'attends vos questions ! 

 

 

Mathile-grenier : Mon fils souffre d'un handicap (autisme). J'aurais aimé connaître les aménagements possibles pour un BTS en alternance. 


 

Véronique Grandemange : La loi du 5 septembre 2018 prévoit l’adaptation du parcours d’apprentissage en fonction de la situation de l’apprenti disposant d’une reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH). Les aménagements nécessaires à la sécurisation du parcours peuvent consister en des aides humaines, animalières, techniques (lecteur scripteur), ou des adaptations pédagogiques (réduction du temps de travail hebdomadaire, allongement de la durée du contrat, soutien dans certaines matières) (arrêté du 7 décembre 2020 fixant les modalités de majoration). 

 

MALET : Peut-on avoir un contrat d'apprentissage et percevoir l'AAH ? 

 

 

Véronique Grandemange : Oui. Lorsque vous commencez à travailler, vos revenus professionnels ne sont pas pris en compte pendant les 6 premiers mois pour le calcul de votre AAH. Durant cette période, vous percevez donc l'intégralité de votre AAH. Après les 6 premiers mois, votre AAH est réduite (on parle d'une AAH différentielle). 

 

 

Abigaël : Un jeune en apprentissage en CFA peut-il aussi bénéficier de l’aide d’un AESH dans sa formation ? Et chez son employeur ? 


 

Véronique Grandemange : Un apprenti peut bénéficier d'une aide humaine, qui ne s'appellera pas AESH, car ce n'est pas dans un environnement scolaire. Cette aide humaine peut intervenir au CFA et en entreprise, selon les besoins. 

 

 

Marie : Comment intégrer une classe Ulis ? 

 

 

Véronique Grandemange : L'intégration en classe Ulis est une décision de la MPDH. Il faut déposer un dossier auprès de l'enseignant référent de son secteur. 

 

 

 

Asloune : J’aimerais connaître les apprentissages proposés. 

 

 

Véronique Grandemange : Il ne faut pas confondre les apprentissages d'une manière générale, et le contrat d'apprentissage tel qu'il est décrit dans le Code du travail et le Code de l'éducation. Aujourd'hui, on parle de contrat d'apprentissage. 

 

 

 

pluvinage : Comment savoir quelles entreprises contacter prioritairement ? Existe-t-il « un listing » d'entreprises désireuses de former des apprenti(e)s en situation de handicap ? (sinon recherche très décourageante...) 

 

Véronique Grandemange : Il existe de nombreux sites de recherche de contrat en alternance :

- L’emploi dans la fonction publique : https://place-emploi-public.gouv.fr
- L’AGEFIPH
- Duoday Alternance
- Bourse de l’apprentissage des réseaux consulaires

Un certain nombre de grandes entreprises nationales s’engagent en faveur de la formation des personnes en situation de handicap par l’apprentissage. Citons par exemple : Thales, Vinci, Havas, Accenture, Korian...

 

Utilisateur9_1 : Bonjour, je recherche un CFA avec internat adapté pour que mon enfant puisse faire un apprentissage. Il est en situation de handicap avec un trouble du comportement. Aujourd'hui, ses troubles sont moindres, mais avec ses grosses difficultés scolaires il faut qu'il soit encadré. Malgré mes recherches je n'ai rien trouvé. Pouvez-vous me guider ou me renseigner ? 

 

Véronique Grandemange : Dans le cadre des besoins de votre fils, peut-être qu'un internat dans un Centre de formation d'apprentis n'est pas la meilleure solution. Il existe des solutions alternatives en famille d'accueil, ou dans des établissements spécialisés qui peuvent conventionner avec un CFA. 

 

 

 

fabienne : Comment peut-on aménager les examens quand ceux-ci se font en CCF (contrôle en cours de formation) ?


 

Véronique Grandemange : Les aménagements d'examens ont été soumis à révision au cours des derniers mois. Le point primordial est que ces aménagements d'examens doivent correspondre aux aménagements de scolarité, donc rentrent de plein droit dans les CCF. 

 

 

 

DECLOMESNIL : Bonjour. Comment accompagnez-vous les jeunes en situation de handicap au sein des CFA ? Est-ce que les CFA acceptent vos interventions ? Merci.

 

 

Véronique Grandemange : La loi du 5 septembre 2018 fait obligation aux CFA d'accueillir les apprentis en situation de handicap et de mettre en place les adaptations pédagogiques nécessaires. C'est devenu un droit, qui est financé par les Opco. 

 

 

 

DALLE : Bonjour, mon fils est en terminale Métiers de l’accueil. Il recherche une formation en alternance dans le domaine de l’accueil pour l’année prochaine. Ayant toujours été scolarisé avec une AVS, il se demande si cela sera aussi possible l’année prochaine. 

 

Véronique Grandemange : La première démarche est de trouver un employeur qui accepterait de le recruter en contrat d'apprentissage. Une fois l'employeur trouvé, il faut s'inscrire dans un Centre de formation d'apprentis, et demander au référent handicap de ce CFA une évaluation des besoins de compensation. S'il a besoin d'une aide humaine, le CFA peut lui en proposer une, qui sera financée par les Opco. 

 

 

TARBY : Bonjour madame. J'ai un garçon en terminale Bac SN et qui voudrait se former dans le domaine des drones. Il est fort probable qu'il sera suivi au 2e semestre par un AESH. Y a-t-il une formation qui lui correspond dans ce domaine ? 

 

Véronique Grandemange : Je n’ai pas connaissance d’une formation spéciale pour fabriquer des drones, mais le bac système numérique est une bonne formation, qui peut amener à des emplois d’avenir dans la sécurité et la gestion active des environnements, en lien avec les drones. 

 

 

 

BARREYRE : Existe-t-il un contrat en alternance pour me reconvertir au sein de la même entreprise ? 

 

 

Véronique Grandemange : Pour réaliser un projet de reconversion professionnelle, il existe le contrat de professionnalisation en suivant une formation qui s'adapte aux besoins du nouveau métier ou un contrat Pro-A. Ce dernier s’adresse aux salariés peu ou non qualifiés et permet d’obtenir un diplôme ou une qualification professionnelle. C’est un dispositif de promotion ou reconversion par alternance qui permet aux salariés en CDI, faiblement qualifiés, d’évoluer, se reconvertir ou maintenir leur emploi. Il fonctionne sur le même principe que le contrat de professionnalisation. Ce dispositif n'est pas accessible aux personnes ayant un diplôme de niveau Licence ou plus. 

 

 

DUBREIL Martine : Bonjour madame. Notre fille âgée de 15 ans est en classe de 4e en dispositif Ulis. Nous cherchons des informations pour son orientation professionnelle. Elle aimerait travailler au contact des enfants, ou celui des chevaux ou bien dans un commerce de proximité ou de grande distribution. Le parcours Ulis se poursuit après le collège. Je n'ai que très peu d'informations sur la formation professionnelle des élèves comme notre fille. Surtout qu'entre la théorie (ce qui est possible sur le papier) et la réalité de terrain, l'écart est souvent important. Avoir des pistes d'orientation et des retours d'expérience serait vraiment intéressant. Nous habitons en Loire-Atlantique. Par avance, merci de votre réponse.  Cordialement.

Véronique Grandemange : Dans le réseau 2APH, il existe des dispositifs d’accompagnement et des dispositifs préparatoires à l’apprentissage pour les élèves scolarisés en Ulis. Pour votre région et la Bretagne, prendre contact avec Ladapt Ouest. 

 

 

 

Julien : Bonjour madame. Je suis Julien, élève de 3e alternance (avec plus de stages que la 3e normale). Je voudrais savoir si avec des notes catastrophiques on peut passer en CAP. Merci ! 

 

Véronique Grandemange : Un projet de formation en apprentissage ne se base pas sur des notes, mais commence d’abord par des stages chez un ou plusieurs employeurs. Si un employeur valide le projet, alors le futur apprenti s’inscrit dans un CFA et demande au référent handicap une évaluation des besoins de compensation afin de sécuriser le parcours de formation. 

 

 

Valerio : Je suis en 1re Bac Pro dans la filière Commerce et je voudrais savoir quel BTS pourrait me convenir. J'ai un handicap : je suis dyslexique, dysorthographie, dyspraxie. Je ne sais pas quel BTS peut convenir à ma situation.

 

Véronique Grandemange : Peut-être pourriez-vous demander un avis à l'entreprise chez qui vous réalisez vos stages dans le cadre de votre formation, d'une part, sur les besoins de l'entreprise et, d'autre part, sur la pertinence des différents diplômes.  

 

 

 

Mme Granjean : Bonjour. Mon fils de 12 ans est en 5e générale avec handicap (TDAH/Multidys/TOP), AESH et aménagements pédagogiques. On nous demande de réfléchir à une orientation professionnelle. Son seul centre d'intérêt actuellement est sur le thème des animaux (soin et sauvegarde). Malgré mes recherches, je ne vois aucune formation, à son niveau, qui s'oriente de près ou de loin vers les animaux. Auriez-vous des suggestions à me proposer ? Merci d'avance. Cordialement, 

Véronique Grandemange : Effectivement, souvent les jeunes gens en situation de handicap sont attirés par les animaux. En fonction de ses capacités, votre fils pourrait faire des stages en animalerie, toilettage canin ou dans un centre d'équitation. Les 3 formations de commerce, CAP palefrenier soigneur d'équidés et toilettage canin, sont accessibles en contrat d'apprentissage. 

 

 

Thoasso-12000 : Bonjour, mon fils ne veut plus faire le collège et veut faire un apprentissage en plomberie cette année. Vu qu’il vient d'avoir 15 ans et qu’il commence tout juste sa 3e, de plus en dispositif Ulis, je voulais savoir s’il peut commencer un apprentissage. Comme j’habite en Loire-Atlantique, je voulais aussi savoir si je peux l’inscrire au CFA de Vendée qui est plus proche de chez nous. Et dernière question : comment se passent les cours au CFA pour un enfant en situation de handicap ? Cordialement.

Véronique Grandemange : On peut signer un contrat d'apprentissage dès l'âge de 15 ans, à condition d'avoir terminé un cycle complet de collège. Oui, habitant en Loire-Atlantique, vous pouvez aller dans un CFA de Vendée. En général, c'est l'entreprise employeuse qui recommande le CFA où s'inscrire. En fonction des besoins de votre fils, les cours peuvent être aménagés en termes de durée hebdomadaire de travail, d'adaptations pédagogiques... Il existe, en fonction des nouveaux décrets, de nombreux aménagements possibles. 

 

 

Manu : Bonjour madame, j'ai entendu parler du dispositif d’apprentissage accompagné. À qui ce dispositif est-il destiné ? À des apprentis issus d'un IME, par exemple ? 

 

Véronique Grandemange : À l'origine, en 1994, le dispositif apprentissage accompagné s'adressait effectivement aux apprentis originaires d'IME. Mais depuis, il s'adresse à tous les apprentis en situation de handicap dans toutes les formations possibles, y compris postbac. 

 

Le Modérateur : En complément de cette réponse, voici un article récent sur l'apprentissage accompagné.

 

Utilisateur21 : Bonjour. Mon neveu, en situation de handicap, n'a pas pu aller à l'école et en entreprise faute d'interprète. L'école a validé son inscription, mais il refuse aujourd'hui d'assister aux cours faute d'interprète. Qu'est-ce que je peux faire pour forcer l'école à tenir ses engagements ? 

 

Véronique Grandemange : Si le CFA est en difficulté pour trouver un interprète, il peut solliciter la Ressource handicap formation (RHF) de l'AGEFIPH. 

 

 

 

mattei : Quand devons-nous confirmer les vœux en apprentissage ? Et fournir les renseignements CAES et réexamen de dossier ? 

 

 

Véronique Grandemange : Je vous conseille de visiter le site Mon parcours handicap où vous trouverez des informations sur la scolarisation des élèves en situation de handicap. 

 

 

Utilisateur33 : Bonjour. Accompagnez-vous des jeunes en situation de handicap pour obtenir des titres professionnels ? Merci.

 

 

Véronique Grandemange : Oui, bien sûr. Depuis la nouvelle loi du 5 septembre 2018, on peut préparer des titres professionnels en contrat d'apprentissage. 

 

 

 

Junior : Ma sœur est en 4e. Elle aimerait faire de l'apprentissage dès maintenant, mais elle n'a que 14 ans. Y aurait-il d'autres pistes comme la possibilité de faire des stages ? Depuis l'an dernier, elle est en décrochage scolaire : elle va par intermittence au collège et a un problème de comportement quand elle est au sein de l'établissement. 

 

Véronique Grandemange : Oui, il existe de plus en plus de formations en alternance sous statut scolaire. 

 

 

 

Utilisateur34 : Quel est l’intérêt des entreprises de moins de 21 salariés de recruter des jeunes en situation de handicap ? 

 

 

Véronique Grandemange : Trouver des talents, recruter sur des métiers en tension, par exemple. 

 

 

 

DJOUADI Fahima : Je me permets de vous solliciter au sujet d'un jeune, BIBI Abdelhak, 17 ans, atteint de handicap (sourd et muet). Inscrit au sein du campus des métiers de Bobigny depuis le début de l'année scolaire septembre 2022, il est en alternance mention complémentaire en pâtisserie pour un an. Contrairement à ce qui lui a été annoncé lors de son inscription au mois de juin, aucun n'interprète n'a été recruté. Il est toujours dans l'attente d'effectuer sa rentrée, car il n'a pas d’interprète. La situation perdure et il s'inquiète de perdre son terrain d'alternance et de ne pas pouvoir faire une année de plus, car c'est la deuxième année. Hier, le directeur lui a annoncé qu'il n'a aucune solution pour lui : double peine ! Est-ce que vous pouvez me donner quelques informations à ce sujet ou venir en aide de la famille qui est totalement désemparée ?

Véronique Grandemange : La loi prévoit une majoration du niveau de prise en charge des contrats d’apprentissage pour les apprentis bénéficiaires d’une RQTH, à hauteur de 4 000 euros versés au CFA par l’Opco. Si le coût de l’interprète recruté par le CFA est plus important, l’AGEFIPH a mis en place un système d’aide supplémentaire pour mobiliser un complément à la majoration. Voir le site AGEFIPH.

 

 

DjIMIIR44200 : Quelles sont les aides de l'État pour un apprenti ? 

 

 

Véronique Grandemange : Les aides de l'État pour un apprenti sont assez nombreuses, et je vous engage à consulter le site Service public. Pour un apprenti en situation de handicap, il existe des aides complémentaires. S'il s'agit d'une entreprise privée, elles sont versées par l'AGEFIPH, et si c'est un employeur public, elles sont versées par le FIPHFP. 

 

 

Utilisateur34 : Bonjour madame, merci pour votre promotion de l'apprentissage. Force est de constater que les entreprises ne jouent pas le jeu et que le handicap leur fait peur...

 

Véronique Grandemange : Mon service a accompagné 5 000 apprentis en situation de handicap depuis 1994, à 80 % dans des entreprises de moins de 20 salariés. À chaque fois, c'est une rencontre entre un maître d'apprentissage et un apprenti. 

 

 

 

Djimmy : Comment demander la prime à l'apprentissage ? 

 

 

Véronique Grandemange : Sur le site de l'AGEFIPH, vous trouverez tous les formulaires de demande d'aides financières. 

 

 

 

Utilisateur77 : Bonjour. On m'a dit qu'il existait des CFA spécifiques pour les personnes en situation de handicap. Du coup, pour un apprentissage je voudrais savoir s’il en existe dans la région. Merci de l'aide que vous pourrez nous apporter.

 

Véronique Grandemange : Il existait effectivement des CFAS, qui n'accueillaient que des apprentis en situation de handicap, jusqu'au 31 décembre 2019. Depuis le 1er janvier 2020, tous les CFA doivent accueillir des apprentis en situation de handicap. 

 

 

Utilisateur42 : Pourquoi n'y a-t-il pas partout en France des CFA relais ou CFA spécialisés ? 

 

 

Véronique Grandemange : Comme répondu précédemment, tous les CFA, depuis 2020, accueillent des apprentis en situation de handicap, et sont financés pour cette mission. 

 

 

Utilisateur13 : Bonjour, comment faites-vous de la sensibilisation auprès des professionnels du CFA d'accueil ?

Utilisateur6 : Bonjour, malheureusement ce n'est pas le cas. Quelles sont les solutions alternatives pour le département du 93 ?
 

Véronique Grandemange : La ressource handicap formation de l'AGEFIPH a pour mission nationale d'accompagner les CFA dans ses nouvelles missions. 

 

 

 

Utilisateur33 : Rencontrez-vous des difficultés pour travailler avec les CFA d'accueil ? Faites-vous de la sensibilisation au handicap ? 

 

 

Véronique Grandemange : Oui, nous faisons de la sensibilisation au handicap. Nous ne rencontrons pas de difficultés à travailler avec CFA d'accueil, mais c'est une période de transition et les référents de CFA, obligatoires depuis janvier 2020, ne sont pas encore tous très bien formés à l'accueil d'apprentis en situation de handicap. 

 

 

123djojo : Comment faut-il déclarer sa situation d’apprenti en situation de handicap ? 

 

 

Véronique Grandemange : Il faut prendre contact avec le référent handicap du CFA, et lui demander une évaluation des besoins de compensation pour sécuriser le parcours de formation, comme prévu dans l'arrêté du 7 décembre 2020 (Guide de la majoration). 

 

 

Sissi12 : Est-ce que la durée de l'apprentissage pour un apprenti handicapé peut être prolongée ? De 1 an par exemple ? 

 

 

Véronique Grandemange : Tout à fait. Cet allongement est prévu dans le Code du travail. 

 

 

 

BENOIT-clair : Que se passe-t-il en cas de rupture d’un apprenti RQTH (reconnaissance de la qualité “travailleur handicapé”) pour un contrat signé en 2021 ? 

 

 

Véronique Grandemange : En cas de rupture d'un contrat d'apprentissage, le CFA peut aider l'apprenti à retrouver une nouvelle entreprise. 

 

 

 

Utilisateur42 : Impressionnant 5 000 apprentis ! Est-ce que c'est le réseau 2APH qui trouve les entreprises ? Recevez-vous les jeunes en situation de handicap sortant du collège ? 

 

Véronique Grandemange : Le réseau 2APH n'a pas de réseau ou de listing d'entreprises spécialisées dans l'accueil d'apprentis en situation de handicap. Dans la majorité des cas, l'entreprise qui forme l'apprenti en situation de handicap pérennise le contrat. Donc il faut sans arrêt chercher de nouvelles entreprises.

En revanche, le réseau 2APH a mis en place des prépas apprentissage dans le cadre du PIC (Plan investissement compétences), et accueille des jeunes en recherche d'entreprise dans un projet d'apprentissage, à partir de 16 ans. 

 

 

ademis : Bonjour, on m'a dit que les conditions requises pour être apprenti travailleur handicapé sont les mêmes que pour tout apprenti. La seule différence porte sur la limite d’âge : si l’apprenti est reconnu comme travailleur handicapé, il n’y a pas de limite d’âge. Est-ce bien cela ? 

 

Véronique Grandemange : C'est exact : une personne en situation de handicap peut signer un contrat d'apprentissage à partir de 16 ans, et sans limites d'âge. 

 

 

 

Utilisateur33_1 : Faites-vous des accompagnements à l'intérieur des CFA ? Sont-ils vraiment prêts à accueillir des personnes en situation de handicap ?

 

 

Véronique Grandemange : Oui, nos services font des accompagnements à l'intérieur des CFA, à leur demande. Oui, ils sont prêts à accueillir des apprentis en situation de handicap, mais parfois, se sentant insuffisamment formés, ils nous sollicitent pour réaliser des prestations. 

 

 

Utilisateur13 : Est-ce qu'un jeune de 15 ans peut signer un contrat d'apprentissage ?

Utilisateur42 : Pourquoi insister sur 16 ans ? Il me semblait que 15 ans et fin de 3e était acquis. J'aurais raté quelque chose ?
 

Véronique Grandemange : 16 ans sans conditions, 15 ans à condition d'avoir fini un cycle complet de collège.

 

 

 

math : Est-ce qu'on dispose d'un référent handicap en apprentissage ?

 

 

Véronique Grandemange : Depuis le 1er janvier 2020, un référent handicap est obligatoire dans tous les organismes de formation et les Centres de formation d'apprentis. 

 

 

histoiredechiffre : Selon vous, combien d'apprentis en situation de handicap trouvent un emploi après un contrat d'apprentissage ? 

 

 

Véronique Grandemange : Je suis désolée, mais même la DARES a du mal à avoir des données statistiques à ce sujet. Des travaux sont en cours avec la DGEFP pour avoir une meilleure visibilité. 

 

 

Apprenti : De quels accompagnements bénéficient les apprentis en situation de handicap ?

 

 

Véronique Grandemange : Je vous renvoie à ma réponse à mathile-grenier en début de tchat. 

 

 

 

Utilisateur13 : Est-ce que des éducateurs spécialisés accompagnent des jeunes en situation de handicap à l'intérieur des CFA ? Et sous quelles formes ? 

 

 

Véronique Grandemange : Il existe des SESSAD (Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile) professionnels qui accompagnent des apprentis en situation de handicap au sein des CFA. Ces services sont composés en majorité d'éducateurs spécialisés. 

 

 

Katalay : Bonjour Véronique. Quel diplôme avoir pour avoir une formation d'aide aux jeunes en situation de handicap ? 

 

 

Véronique Grandemange : De nombreux diplômes existent en fonction de l’aide à apporter aux personnes en situation de handicap. Concernant l’aide à l’emploi, par exemple, on peut citer : conseiller en insertion professionnelle, job coach ou encore éducateur spécialisé. 

 

Le Modérateur : Nous prenons les dernières questions... 

 

catherine : Bonjour. Existe-t-il un parcours possible pour devenir auxiliaire de bibliothèque en apprentissage à 34 ans avec une reconnaissance de travailleur handicapé ? Merci de votre aide. 

 

Véronique Grandemange : Pour suivre un parcours de formation en apprentissage, il faut trouver un employeur (qui embauche un apprenti et qui lui verse un salaire) et un centre de formation qui prépare au diplôme. À ma connaissance, il existe peu d’offres de contrat d’apprentissage pour préparer le diplôme d’auxiliaire de bibliothèque. 

 

 

math : Quel est l'âge maximum pour un contrat d'apprentissage ? 

 

 

Véronique Grandemange : Il n'y a pas d'âge maximal, mais nos services accompagnent des personnes de 50 ans en reconversion professionnelle chez des employeurs publics, notamment dans la fonction publique hospitalière. 

 

 

Utilisateur42_1 : Selon votre expérience (5 000 !) Quelle est la typologie des jeunes en situation de handicap qui trouvent une entreprise ?

 

 

Véronique Grandemange : Nous avons remarqué que si un apprenti arrive au bout de son contrat, soit 24 mois, il a 70 % de chances d'être recruté, même s'il n'a pas le diplôme. 

 

 

Utilisateur26 : Bonjour. Merci pour vos réponses et les nombreuses informations. Pourrait-on avoir accès ultérieurement à ces échanges afin de retrouver les informations ?

Le Modérateur : Notre tchat se termine. En effet vous retrouverez la retranscription des échanges très prochainement (d'ici à la fin de la semaine). Je laisse Véronique conclure…

 

Véronique Grandemange : Merci à toutes et à tous de vos questions et de votre intérêt pour la question de l'apprentissage accompagné. Le réseau 2APH est persuadé que l'apprentissage accompagné est une carte maîtresse pour la formation et l'insertion professionnelles des personnes en situation de handicap. Bonne fin de journée à toutes et à tous ! 

 

Utilisateur19_3 : merci pour la richesse d'infos ! 

 

Le Modérateur : Merci à toutes à et tous de votre participation. Merci à Véronique pour ses explications et ses conseils. Vous retrouverez la retranscription des échanges prochainement. Nous vous souhaitons une belle fin d’après-midi !