Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure des mines d'Alès de l'Institut Mines-Télécom - Ecole nationale supérieure des Mines d'Alès - IMT Mines Alès (Alès)

Spécialités

Départements technologiques et options :

  • environnement, énergie et risques
  • génie civil et bâtiment durable
  • industrie du futur
  • informatique et intelligence artificielle
  • matériaux innovants et écologiques
  • ressources minérales et aménagement du sous-sol

A coupler avec le choix d'un profil métier :

  • chef de projets complexes
  • ingénieur d'affaires
  • ingénieur manager stratégie innovation (en anglais)
  • ingénieur Supply Chain manager
  • international responsable business developer
  • responsable d'unité

Caractéristiques

Enseignements

  • Langues : Allemand, Anglais, Chinois, Espagnol, Français langue étrangère, Italien, Japonais, Russe

Admissions

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur
  • Concours Mines-Télécom, écrit et oral, via la banque d'épreuves G2E, pour CPGE2 BCPST (4 places).
  • concours Mines-Télécom, écrit via la banque d'épreuves Mines-Ponts, oraux communs concours Mines-Télécom pour CPGE2 MP, MPI, PC et PSI ou équivalent (174 places MP (62, PSI (58), PC (49), MPI (5)).
  • Concours Mines-Télécom, écrit via la banque d'épreuves PT, oraux communs concours Mines-Télécom pour CPGE2 PT ou équivalent (22 places).
  • Concours Mines-Télécom, via le concours Centrale-Supélec, après CPGE2 TSI (2 places).
  • dossier, tests : avec BUT exDUT spécialité en concordance avec le cursus choisi ou équivalent étranger (8 places).
  • concours ATS (organisé par l'ENSEA), écrit et oral communs, pour CPGE ATS (3 places).

Avec bac + 3 en 1re année du cycle ingénieur
  • dossier, entretien : avec licence dans une spécialité scientifique recevable ou diplôme équivalent étranger (7 places).

Avec bac + 4 en 2e année du cycle ingénieur
  • dossier, entretien : avec Master 1 dans un spécialité scientifique recevable ou diplôme équivalent étranger (5 places).
Publicité