Les licences de sciences

La licence sciences pour l'ingénieur

Publication : 23 septembre 2020

Cette licence très pluridisciplinaire propose un tronc commun composé de mathématiques, physique et informatique auquel s'ajoute une spécialisation. Parmi les parcours possibles : génie civil, génie des matériaux, robotique et systèmes intelligents.
cours de physique-chimie

Licence sciences pour l'ingénieur : quel accès ?

En L1 (admission via la procédure Parcoursup) : les bacheliers généraux ayant suivi des spécialités scientifiques, voire STI2D ou STL selon l'orientation de la licence. Pour candidater, il faut avoir répondu à un questionnaire d'auto-évaluation disponible sur le site Terminales.

En L2 ou L3 (admission sur dossier) pour ceux ayant suivi 1 ou 2 années d’études supérieures, par exemple une classe préparatoire scientifique, un BUT dans une spécialité en cohérence.

Pour connaître les connaissances et compétences attendues pour réussir cette formation : consulter la fiche formation licence sciences pour l'ingénieur.

Au programme

Pluridisciplinaire, cette licence aborde un large spectre d'enseignements dont les proportions peuvent varier d'une université à l'autre.

Le tronc commun comprend des sciences fondamentales utilisées comme outils : grands principes des mathématiques, lois de la physique, informatique.

Les connaissances disciplinaires sont ensuite liées à la différenciation en parcours à partir de la L1, de la L2 ou de la L3, selon les universités : électronique, énergie électrique, automatique (3EA) ; génie civil ; génie des matériaux ; génie mécanique ; génie industriel ; robotique ; systèmes intelligents, etc.

La formation porte aussi sur l’acquisition de compétences en modélisation, les logiciels de calcul et de simulation, et la programmation.

Des travaux pratiques et des projets sur des systèmes complexes développent les compétences expérimentales (manipulation d'appareils, techniques de mesure) et la pratique du travail d'équipe.

Et après ?

Après 2 à 4semestres validés, possibilité de s'orienter vers l'une des nombreuses licences professionnelles du secteur : maintenance et technologies ; métiers de l'industrie (conception de produits industriels, logistique industrielle, mécatronique, robotique, etc.) ; métiers du BTP ; génie civil, entre autres.

Après une L3 validée, les diplômés peuvent intégrer un master du domaine des sciences de l'ingénieur en lien avec le domaine choisi en L3 ou l'un de ceux qui préparent aux concours de l'enseignement.

Les titulaires d’une L2 ou d’une L3 peuvent intégrer une école d'ingénieurs, via les admissions parallèles. Le recrutement s’effectue sur concours commun, ou sur diplôme et entretien. Certaines universités proposent des parcours renforcés pour se préparer à ces sélections.

Témoignage

Ma 1ère année